©2014 Christophe Berthelot

Touche moi !

Touche moi !

« Tu touches avec les yeux ! » dit on aux enfants. Longtemps cette affirmation m’a posé des questions. Bien évidement, il ne s’agit pas d’une autorisation, mais d'une interdiction. Et s’il s’agissait d’une promesse d’échange de deux sens, « toucher avec les yeux et regarder avec les mains ». Peut on substituer le touché à la vison ?
Il s'agit bien de cela, essayer de toucher du regard. Touche moi, mais ne t’approche pas ! Comment traduire par la vision ce sens du touché, de la découverte tactile ?

Lorsque nous la  regardons nous avons cette vision globale, notre découverte va du plus grand au plus petit, on va remarquer sa silhouette, sa manière de se déplacer avant de voir ses mains, on retiendra  la forme de son visage, une attitude,  avant de voir la couleur de ses yeux. 

Lorsque nous touchons nous effectuons une démarche inverse. Une sensation locale va permettre de construire mentalement une image. Nos yeux fermés, nos mains sur son visage, nos mains sur sa peau, nos mains dans ses cheveux, notre cerveau nous en offrira une nouvelle vision.
 
Bien plus que la vision, le processus du souvenir est lui aussi modifié par cette approche. Nous sommes actuellement à la croisée des technologies. Des chercheurs se posent la question de l'apprentissage qui ne passe plus par le vecteur physique de l'écriture manuscrite mais par la copier-coller informatique « toucher pour connaitre et apprendre ». Que reste-t-il alors de nos souvenirs visuels, par rapport à nos souvenirs tactiles ? Avons nous besoin de toucher pour nous rappeler ?
 
Ce travail est l’expression de cette question. Il est la première approche de l’expression de mon   touché visuel. Une première tentative de réponse. Le travail présenté n’est pas une réponse mais un questionnement, un premier pas. Vous aller la voir, la toucher. Qui est elle ? Que fait elle ? Nous l'imaginons, elle nous apparait par bribes, par détails. Imaginez-la, voyez-la, découvrez-la. L'oeil est une main qui découvre et imagine au fur et à mesure cette femme. Il sera guidé par le choix de la mise au point, du grain du papier, du format du tirage… 
 
 
 
Merci à Eline de Lorenzi et à Axelle Girard pour leur aide et soutien

Download attachments:

Additional Info

Lien:
Merci à Eline de Lorenzi
Last modified onjeudi, 14 avril 2016 20:21
(1 Vote)
Read 2338 times